NON A LA MONARCHIE AU SENEGAL, VIVE LA REPUBLIQUE

Les lois sont toujours utiles à ceux qui les possèdent et nuisibles à ceux qui n'ont rien.

 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

SUNUGAL, L’AUTORITARISME OU LA DERIVE

A un moment de notre vie, nous avions tous dit NON au projet de dévolution monarchique du pouvoir au Sénégal.

Il serait intéressant d’étudier les définitions suivantes :

Définition de l’autoritarisme

Etymologie : du latin auctoritas, capacité de faire grandir, autorité.

Sens 1 :

L’autoritarisme
désigne la tendance d’une personne à abuser de son autorité, à l’exercer avec rigueur, à chercher à l’imposer. Synonyme de tyrannie.

Sens 2 :

L’autoritarisme est le caractère autoritaire, arbitraire d’un régime ou d’un pouvoir politique qui veut imposer à la société et aux citoyens son idéologie et la toute-puissance de l’Etat.

Les rapports entre les gouvernants et les citoyens sont basés sur la force et non sur une légitimité démocratique.. L’un des fondements de l’autoritarisme est le rejet de l’individualisme et la négation des droits de l’individu

Dans les deux cas, n’y a-t-il pas un lien étymologique de la définition décrite ci-dessus et la situation actuelle du Sénégal ?

Députés suspendus, sanctionnés,  des cas d’emprisonnement, des convocations ………

Pourtant l’Etat du Sénégal en 2008 devant le Conseil des droits de l’homme des Nations unies avait préconisé l’abrogation de l’article 80, dans les meilleurs délais.

Le gouvernement d’avant, d’Abdoul MBAYE avait déclaré préférer maintenir l’article 80 du Code pénal sénégalais.

Nous comprenons que cet article est une arme fatale qui sert à museler les citoyens.

Pendant ce temps, Souleymane Jules DIOP et Abdou Latif COULIBALY ne sont pas inquiétés par leurs prises de positions heurtant la sensibilité de tout le pays.

Le Président Chirac était caricaturé en Super Menteur par les Guignols de l’info qui était diffusé sur Canal +, il n’a jamais inquiété les auteurs. Il était présenté comme un homme bon vivant, amateur de tête de veau et de bière Corona et souvent paresseux.

SUNUGAL, L'AUTORITARISME OU LA DERIVE images

Non à une justice à 2 vitesses  ! La démocratie et la liberté d’expression, varient-elles d’un pays à un autre ?

La priorité actuelle du Sénégal, se trouverait à :

  • Lutter contre la corruption
  • Favoriser l‘éducation
  • Assurer la sécurité des biens et des citoyens (Sécurité routière, agressions ….)
  • Créer et sauvegarder les emplois
  • Soigner nos malades

Il est possible d’éviter un mouvement d’humeur et de rattraper vos erreurs pendant qu’il est temps. Notre carte électeur est notre arme de destruction massive.

Dans :
Par Papa
Le 14 octobre, 2013
A 19:34
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

MACKY SALL 4e PRESIDENT DU SENEGAL

MACKY SALL 4e PRESIDENT DU SENEGAL Macky_tangoEnfin,

Un peuple libéré,

Nous nous sommes débarrassés d’une dent bien pourrie avec toutes celles qui commençaient à carier.

C’est une victoire qui appartient au peuple et surtout, ceux qui y ont laissés leur vie.

Ces pertes ne resteront pas vaine.

Après la liesse populaire,  je reste sceptique sur quelques sujets, je souhaiterai me tromper et je ne veux pas non plus sombrer dans une susceptibilité mais la phrase de Abdoulaye MBAYE PEKH qui parlait de Wade en disant que c’est un rusé.

Une phrase pleine de sens qui en dit long sur des non dits. DEAL OR NOT  ?

Je ne comprends pas pourquoi l’avion de Commandement a été prêté à son prédécesseur ?

Monsieur le Président, le peuple sénégalais est mûr et ne se laisserait plus duper, alors, vous avez les armes pour gagner un second mandat.

Soyez à l’écoute et ne commettez pas les mêmes erreurs que vos prédécesseurs.

Faites des changements en profondeur quitte à froisser certaines catégories de personnes.

Vous serez attendu sur votre bilan et je pense que nous n’attendrons pas 5 ans pour vous le faire comprendre.

 La composition du gouvernement laisse présager un mauvais sort quant à la suite.  

Je ne comprends pas les choix des anciens Ministres qui reviennent à la charge.

Monsieur le Présient, le peuple s’attend à  une politique de rupture mais on reprend pas les mêmes et on recommence.

Le Ministère de la Culture a pour mission de rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité.

A ce titre, il conduit la politique de sauvegarde, de protection et de mise en valeur du patrimoine culturel dans toutes ses composantes, il favorise la création des œuvres de l’art et de l’esprit et le développement des pratiques et des enseignements artistiques.  Il encourage les initiatives culturelles locales, développe les liens entre les politiques culturelles de l’Etat et celles des collectivités territoriales et participe à ce titre à la définition et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans le domaine de la décentralisation. Il veille au développement des industries culturelles. Il contribue au développement des nouvelles technologies de diffusion de la création et du patrimoine culturels. Il met en œuvre, conjointement avec les autres ministres intéressés, les actions de l’Etat destinées à assurer le rayonnement dans le monde de la culture et de la création artistique françaises et de la francophonie

Youssou NDOUR en sa personne n’est pas capable de répondre aux attentes d’un Ministère a plus forte raison de cumuler la Culture et le Tourisme.

La copie mérite d’être revue. Plus de temps à perdre, nous avons laissé beaucoup de forces pour dégager Wade et ses acolytes, alors, Monsieur le Président MACKY, un Professeur averti en vaut le double.

Dans :
Par Papa
Le 4 avril, 2012
A 21:23
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

POURQUOI LES FORCES FRANCAISES DU CAP VERT ONT PLIE BAGAGES ?

POURQUOI LES FORCES FRANCAISES DU CAP VERT ONT PLIE BAGAGES ? ffcv Les événements que nous vivons actuellement au Sénégal peuvent nous faire croire qu’il y a eu préméditation dans le délogement des Forces Françaises du Cap-Vert (FFCV).

Cette dissolution qui a été effective le 31 juillet 2011, intervient après 37 ans de présence des forces françaises stationnées au Sénégal et passe du statut de forces de combat pour celui de forces de coopération.

 Tout le monde croyait à un brin de patriotisme, à la fin du colonialisme ou la réutilisation des terres et immeubles qu’elles occupaient.

 Rappelez-vous du rôle prépondérant qu’avaient joué les Forces de la Licorne présentes en Côte d’Ivoire et l’assaut final au Palais Présidentiel ?

 La proximité des FFCV a tiré la sonnette d’alarme, il fallait les éloigner avant toutes manipulations ou manœuvres politiciennes.

 Ce vieux sénile au lieu de retenir la leçon de la fin tragique des Présidents KHADAFI, MOUBARAK, GBAGBO etc … s’entête tel l’âne de Buridan

 WADE avec son wakh wakhète pense être plus malicieux que tout le monde, croyant naïvement à son piètre entourage que cela allait passer comme lettre à la poste mais c’est sans compter sur la détermination d’un Peuple fatigué et sans espoir.

 L’opinion internationale commence à prendre au sérieux les menaces du peuple qui est prêt à braver la mort.

 La mort ne fait plus peur au peuple sénégalais, Oh combien sont morts sur la route de Barça ?

 Je rappelle à WADE, sa famille et son Gouvernementeur de quitter le navire et d’écouter le cri du Peuple. Il reste assez de places à la Haye pour vous accueillir.

 Déjà 12 morts et en un seul mot, le peuple vous demande de DEGAGER ET AU PLUS VITE.

 

Dans :
Par Papa
Le 20 février, 2012
A 1:25
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

LES SIGNES AVANT COUREUR D’UNE FIN DE REGNE

 

Le destin pose deux doigts sur les yeux de l’homme, deux dans ses oreilles, et le cinquième sur ses lèvres en lui disant: «Tais-toi.»
 

Maître WADE, l’éternel opposant.

Le titre du plus Vieux Président au monde, devrait tirer la sonnette d’alarme et d’annoncer en grande pompe votre retraite  et de vous retirer paisiblement dans votre patrie par alliance : La France de Viviane VERT et de Karim VERT WADE.

Sa voix est cassée, sa marche ataxique comme s’il marchait sur du coton, une instabilité en station debout, ses errements dans ses discours font de lui un cercueil vivant.

Maître, l’élimination prématurée et surprise des Lions de la Téranga vient de vous prouver que c’est le Sénégal qui ne gagne plus.  Contrairement à vos débuts, où tous les cœurs étaient unis et l’espoir de voir un meilleur Sénégal planait dans tous les esprits.

Par conséquence, il s’est installé un climat de misère, la cherté de la vie, la dépravation des mœurs, la corruption au plus haut sommet de l’Etat, le chômage etc…….

Par ailleurs, de nouveaux riches poussent tels des champignons vénéneux, faisant fi des lois de la République.

Maître, n’avez-vous pas vécu le printemps arabe, où vous vous êtes déplacé en Lybie pour donner des leçons de démocratie au feu KHADAFI ? Ainsi tourne la roue de la vie.

Les Images de BEN ALI, MOUBARAK, KHADAFI, GBAGBO etc…. ne vous laissent-elles pas réfléchir ?LES SIGNES AVANT COUREUR D'UNE FIN DE REGNE arrest-wade-300x269

La révolution du peuple tunisien a surpris tout le monde, eh oui, cela peut nous arriver aussi, c’est justement la goutte qui fait déborder le vase.

Pourtant, si nous avions écouté dans les années 80, les conseils des personnes âgées, qui nous déconseillaient fortement d’élire WADE comme président. Si nous avions suivi ces précieux conseils, nous n’en serions pas là.

Mais l’envie de changer était le rêve de tout un chacun. Hélas, ce rêve ne se réalisera jamais.

J’aurai préféré ne jamais sortir de mon rêve.

La faute à pas de chance.

Autrement dit, le chaos sera imputé à un cercle restreint. Ce cercle a été élu par le Président, avec tous les honneurs et avantages. Ce cercle serait comme nos doigts de la main, au nombre de 5 et est capable du meilleur comme du pire.

La main composée de 5 doigts peut être de maître capable de caresser un piano tel Frédéric CHOPIN, faire de la prestidigitation tel que David COPPERFIELD, cuisiner tel que Bernard LOISEAU ou Alain DUCASSE, ou dessiner comme Pablo PICASSO

                        MAIS

Cette main droite ou gauche peut être maladroite, entachée de sang,  toucher des matières fécales, enfin ces 5 peuvent être aussi des personnes.

5-singes-300x300

Vous auriez, chers compatriotes, unis comme les 5 doigts de la main, sur votre conscience, les morts  et blessés en nombre.

MORTS POUR LE SENEGAL 

Fodé N’DIAYE , Policier Auxiliaire, qui, je suis sûr partageait le même sentiment que tout le peuple sénégalais, mais au prix du dévouement, de l’amour de son travail a honoré son engagement.

Mamadou DIOP, Etudiant en Master, le Martyr de la place de l’Obélisque, symbole de notre indépendant, tous les 4 avril, fête de notre indépendance, le Peuple se souviendra de toi et pour toujours

Bana N’DIAYE, Femme qui revenait du marché qui s’acquittait de son devoir de mère de famille tombée sous les balles de personnes irresponsables, irrespectueuses de notre constitution et qui sont sensées nous protéger.

Mamadou SY, Elève, eh oui, c’est bien triste, un avenir brisé, des parents dans la douleur et pourtant le Président et son « gouvernementeur » continuent à faire fi de la colère du Peuple.

Mara DIAGNE, Apprenti-tailleur de 22 ans décédé à la suite de ses blessures ayant reçu une bombe lacrymogène à la tête à Kaolack.

El Hadj THIAM, 18 ans, est décédé en recevant une balle dans le cou à Rufisque, il était parti chercher du pain pour sa famille d’accueil.

Mamadou NDIAYE, Etudiant de 26 ans mort en ayant reçu une balle dans le dos. C’est le signe de la pure traîtrise.

Ousseynou SECK, décédé mystérieusement après son arrestation à Patte d’Oie.

Nous n’oublierions pas les blessés par balle, ils sont tellement nombreux que cette page ne pourra pas contenir leur nom.

 Vous les 5 soit disant Sages,  êtes responsables de tout ce qui se passe actuellement au Sénégal, sans oublier, ceux qui vous ont aussi fait plier vos doigts pour accepter une telle candidature, celle de Maître Abdoulaye WADE.

Ne serait-ce que son âge, sa candidature devrait être jugée irrecevable.

Pensez qu’il n’y a qu’un Seul Juge Juste (Al Adl).

Tous ceux qui ont côtoyés de près ou de loin, le Président devraient répondre de leurs actes.

Pour finir, la Guinée Equatoriale a été le témoin, aux yeux du monde de l’échec du SENEGAL qui perd, ce qui justifie une fois de plus la fin de votre règne, pour celui qui s’est autoproclamé Roi de je ne sais quoi !!!

Honte à vous 5, la République vous à fait confiance, vous avez trahi le peuple.

Quand va-t-on arrêter de compter nos morts.

WADE  degage

Vive la résistance, Vive la révolution, Vive la République

Dans :
Par Papa
Le 29 janvier, 2012
A 10:32
Commentaires : 4
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

Courrier au Président du Conseil constitutionnel: La lettre qui a envoyé Malick Noël Seck à la Dic

Ce courrier a valu Malick Noel SECK la prison.

93 JOURS EN PRISON POUR RIEN !!!!! elmalicksec.jpg

À M. Cheikh Tidiane DIAKHATE
Pdt du Conseil Constitutionnel
Réf : 11/CS/SG/MNS/003
Objet : Doléance du peuple sénégalais aux membres du Conseil constitutionnel

Nous sommes venus vous rappeler aujourd’hui, le serment tacite que vous avez fait au peuple sénégalais en acceptant votre statut de membre du Conseil constitutionnel. Vous avez juré de fidèlement remplir vos fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la Constitution, de garder le secret des délibérations et des votes, de ne prendre aucune position publique, de ne donner aucune consultation sur les questions relevant de la compétence du Conseil. Il nous semble aujourd’hui que vous avez manqué à vos engagements et à votre parole, et que vos séminaires, vos rassemblements, ne sont que les signes avant-coureurs d’une forfaiture annoncée. 

Or la candidature de Wade aujourd’hui ne relève pas uniquement de considérations juridiques ou constitutionnelles, elle est tout simplement immorale. La presse et l’opposition s’empressent de dénoncer une troisième candidature du chef de l’Etat, en vertu des engagements qu’il aurait pris de ne jamais se représenter et des modifications qu’il aurait lui-même apportées à la Constitution, nous la refusons au nom de la dignité nationale. Nous tenons à vous rappeler que les fonctions du chef de l’Etat exigent une intégrité sans faille destinée à garantir la dignité sénégalaise. Parce que nous aspirons à vivre dignement, nous voulons mettre un terme au fatalisme du peuple sénégalais qui par résignation a fini par accepter les abus de l’Etat, l’assistanat, et l’opprobre. Ce que nous exigeons, c’est la restauration des valeurs républicaines dont Wade lui-même, dans son double langage, se réclame lorsqu’il réaffirmait : « … avec force son attachement à l’observation stricte des règles de transparence et d’éthique dans la gestion des affaires publiques». 

Nous vous invitons à le prendre au mot et à revisiter les dix ans de malversations financières que nous venons de traverser. Les contradictions multiples du chef de l’Etat, ses revirements, ses manquements à la parole donnée, le détournement manifeste des deniers publics par les membres de son entourage et de sa famille, sa tentative de corruption d’un membre du Fmi et son implication directe dans l’assassinat de Maître Babacar Sèye lui interdisent de briguer pour une troisième fois la magistrature suprême. - On n’organise pas de festival dans un pays sans électricité et sans feux rouges. 

- On ne construit pas de statue de la «renaissance» dans un pays sans hôpitaux. - On n’engage pas le salaire des retraités dans des escroqueries financières. Wade doit tomber, l’honneur du Sénégal l’exige ! Nous sommes venus chez vous manifester nos ressentiments et vous désigner comme les responsables de nos souffrances quotidiennes. Wade peut aujourd’hui violer l’éthique républicaine sans en souffrir les conséquences, à cause d’hommes comme vous. Demain, lorsque la parole sera à la rue, nous reviendrons plus nombreux afin que vous nous rendiez des comptes. «Vivre coûte beaucoup, mourir également. Faire front exige de la dignité». Il ne sera pas dit que nous ne vous avons pas offert la possibilité de faire front avec nous. 

Le Secrétaire Général Malick Noël SECK Ampliation : Membres du Conseil Constitutionnel Malick Noël SECK Le Populaire 

 

Dans :
Par Papa
Le 13 octobre, 2011
A 13:19
Commentaires : 2
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

QUEL CANDIDAT POUR 2012 ?

85pxcoatofarmsofsenegalsvg.pngLe candidat qui caracole en tête du sondage « Quel est votre candidat favori ?  » est Monsieur le Professeur Ibrahima FALL de TAKHAW TEMM, suivi de très près par Cheikh Bamba DIEYE.

Portrait du candidat favori des internautes ?

Ibrahima Fall est né en 1942 à Tivaouane, dans l’ouest du Sénégal.

En 1972 il est nommé professeur de droit international public et de droit constitutionnel à la Faculté de droit et des sciences économiques de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar. De 1975 à 1981, il est le doyen de l’UCAD.

De 1983 à 1984, il est ministre de l’Éducation supérieure.

De 1984 à 1990 il est Ministre des Affaires étrangères du Sénégal et participe à plusieurs réunions de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), du Mouvement des non-alignés et de l’Assemblée générale de l’ONU.

De 1992 à 1997 il est Sous-Secrétaire général chargé des Droits de l’homme et Directeur du Centre pour les Droits de l’homme à Genève.

En 1993, il participe à la Conférence mondiale sur les droits de l’homme à Vienne, où il donne un discours.

Le 19 juillet 2002 l’ONU le nomme Représentant spécial pour la région des Grands Lacs et Sous-Secrétaire général aux affaires politiques.

Ibrahima Fall a participé à l’élaboration de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples de l’OUA. Il est membre fondateur et Président honoraire de l’Association sénégalaise de l’Unité africaine, également consultant pour des ONG internationales.

Son Slogan pour les prochaines échéances électorales : TAKHAW TEMM CI JUBAL, NUBANTI, NAATAL ASKANWI me semble être en adéquation avec les attentes de la population sénégalaise.

Ce qui fait de lui un potentiel vainqueur si on se tient à ce sondage ainsi que ses sorties dans les médias.

 

(more…)

Dans :
Par Papa
Le 8 août, 2011
A 16:19
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

LES DERIVES DU REGIME LIBERAL

L’ENTREMETTEUR 

becayediop.jpgBecaye DIOP Ministre Des forces Armées.

Becaye DIOP Ministre des Forces Armées fait radier un Soldat de l’armée sénégalaise parce que le soldat n’a pas voulu céder à sa pression.

Le ministre a voulu s’ingérer dans la vie privée du soldat sur demande d’une personne interposée.

Le soldat Mame Hamady BA, 20 ans de bons et loyaux services et est considéré comme un très bon élément n’est que Soldat de première classe.

En dehors de son éviction de l’armée, une autre honte de l’état d’avancement de nos soldats qui, après 20 ans n’a bougé qu’un d’un seul grade.

Une pétition circulera afin qu’il soit réintégré dans ses fonctions et demander la démission du Ministre Bécaye DIOP, il n’a jamais eu sa place dans le gouvernement.

http://www.rewmi.com/Hamady-BA-radie-de-l-Armee-apres-une-altercation-avec-le-Ministre_a42975.html

(more…)

Dans :
Par Papa
Le 13 juillet, 2011
A 20:38
Commentaires : 2
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

SENELEC : DE QUI SE MOQUE T-ON ?

senelec.jpgDE QUI SE MOQUE T-ON ?

Les factures augmentent mais nous payons encore plus chère notre électricité.

Est ce que le peuple paie la SENELEC pour rester dans le noir pendant des heures ? des Jours et ce, depuis des années.

Il y a 2 alternatives, soit la SENELEC respecte son contrat en plus d’ une facturation normale soit nous sortons dans la rue pour nous faire entendre.

Quoi que WADE qui ne souffre pas de ce mal, nous conseille de retourner à l’âge de la pierre en utilisant les bougies.

WADE et son ministron de Karim se moquent de la République.

Il est URGENT  de prendre les artères du pays afin de nous faire respecter

Quel mépris de la part de nos gouvernants.

Il serait intéressant de couper vos compteurs pendant un mois et de voir à combien s’élèverait votre facture ?

Certainement, elle sera plus chère que d’habitude

Tout le monde n’a pas la possibilité de se payer un groupe électrogène, et pensez vous un peu à l’écologie ? La pollution atmosphérique et sonore ?

Y’EN A VRAIMENT MARRE

Dans :
Par Papa
Le 28 juin, 2011
A 1:13
Commentaires : 4
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

SENELEC : DE QUI SE MOQUE T-ON ?

senelec.jpgDE QUI SE MOQUE T-ON ?

 Les factures augmentent mais vous payez encore plus chères votre électricité.

Est ce que le peuple paie la SENELEC pour qu’elle ne leur fournisse pas l’électricité ?

Il y a 2 alternatives, soit la SENELEC respecte son contrat en plusd’ une facturation normale soit vous sortez dans la rue pour vous faire entendre.

Quoi que WADE qui ne souffre pas de ce mal et nous conseille de retourner à l’âge de la pierre en utlisant les bougies.

 WADE et son ministron de Karim se moquent dde la République.

Il est URGENT  de prendre les artères du pays afin de nou sfaire respceter

Quel mépris de la part de nos gouvernants.

Y’EN A VRAIMENT MARRE

Dans : Liens
Par Papa
Le
A 1:11
Commentaires : 0
 
 
  • Accueil
  • > Recherche : fin monarchie du senegal

APRES BEN ALI, à QUI le Tour ?

flagtunisie2.bmp 

 

Au prix du sang, un bilan provisoire, dressé par la FIDH, fait état d’au moins 66 morts, selon une liste nominative. Des victimes auxquelles il faut rajouter 13 personnes qui seraient décédées ce vendredi dans le grand Tunis, selon des sources hospitalières, le peuple tunisien a renvservé un régime dictatorial avec l’aide de l’armée

L’ex président Zine el-Abidine Ben Ali a été contraint de quitter définitivement le pouvoir par l’armée après 23 ans de règne.

Cette armée est loyale et a plaidé la cause du peuple.
La famille du gendre de Ben Ali, Belhassen Trabelsi, a tenté de fuir la Tunisie en direction de Lyon, mais un commandant de bord de Tunisair a refusé de les embarquer. Des centaines de pilleurs s’en prennent depuis quelques heures aux nombreux domiciles de cette famille richissime. Par ailleurs, le parti au pouvoir, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) ne cesse d’enregistrer des défections de la part de ses militants mais aussi de nombreux cadres.

Mohamed Ghannouchi, président par intérim est aidé par l’armée.

Ce cas de figure pourrait bien donner du fil à retord aux régimes dictatoriaux et corrompus ainsi qu’aux familles présidentielles qui dilapident les deniers publics.

Certains de nos dirigeants, ne dorment plus sur leurs laurriers.

Aucun pouvoir est éternel sur cette terre hormis celui du Tout Puissant. Nous, êtres humains, sommes tous vulnérables.

La lutte devra continuer et il serait grand temps qu’un coup de karscher au plus sommet de l’Afrique vienne faire un grand ménage

Tunisie, Algérie, Egypte, Yemen, Jordanie, Lybie, Sénégal ……………. 

Dans :
Par Papa
Le 15 janvier, 2011
A 3:40
Commentaires : 2
 
12
 
 

Parler l'anglais en Martinique |
La Lorraine d'hier et d'auj... |
La Boite qui Mijote |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alain Daumer
| lespimoussessigneurs
| Mad'moiselleX