NON A LA MONARCHIE AU SENEGAL, VIVE LA REPUBLIQUE

Les lois sont toujours utiles à ceux qui les possèdent et nuisibles à ceux qui n'ont rien.

 

LA FIN DES DELESTAGES POUR QUAND?

Ceux qui espéraient que la destitution de Samuel Sarr allait mettre fin à leur calvaire vont devoir prendre leur mal en patience. Eh oui, les sénégalais seront condamnés à encore endurer les coupures d’électricité jusqu’en 2014 au plus tôt, information livrée par Karim Wade, le nouveau ministre en charge du secteur de l’énergie. D’abord Annoncée pour le 15 aout dernier, puis en février 2011 par Samuel Sarr, la fin des délestages est ainsi encore repoussée à des lendemains incertains, car déclare M. Wade Jr devant les honorables députés lors du vote de son budget (arrêté du reste à 248 milliards CFA) que  « des retards importants et graves font que dans la mise en œuvre du programme charbon ne devrait pas être terminé avant 2014 ». 

Aussi, Karim Wade nous explique qu’il a commandité un audit de la Senelec et de la Sar, pour situer les véritables problèmes qui ont causé  un gap important de plusieurs milliards qu’il faut combler d’urgence. Mais ne se moque t-il pas des sénégalais ? Avant d’auditer une quelconque structure, il devrait plutôt commencer par l’ANOCI, ce fameux gouffre à milliards qui a contribué à mettre à genoux l’Etat, sans compter les super Ministères qu’il gère (de même que la Présidence de la République avec ses 100 milliards de budget) et qui sont dispensés de toute inspection de la part des corps de contrôle de l’Etat (Cour des Comptes, IGE, etc…). 

Il semble que, tant que la Senelec ne dispose pas d’une concurrence réelle, elle continuera toujours de se moquer des Goorgoorlou, avec la complicité de nos dirigeants. Par ailleurs, pourquoi ne pas s’investir dans l’énergie solaire ?  Le Sénégal dispose d’une richesse incommensurable qu’est le Soleil, pourquoi ne pas l’exploiter, pour ne pas avoir à toujours importer du pétrole, pas toujours à notre portée ? 

En cette veille de fête (La Tabaski), la Senelec, avec comme Ministre de tutelle M. Karim Wade (qui était censé venir à notre secours pour l’arrêt définitif des délestages), est retournée à ses vieilles habitudes en privant d’électricité chaque quartier au minimum 8 h par jour, empêchant les tailleurs, coiffeuses et autres ouvriers de respecter les rendez vous qui leur lient aux clients. Tous ceux qui le peuvent tentent d’acquérir un petit groupe électrogène (et il faut y mettre au minimum 5.000 F cfa de gasoil par jour), ce qui constitue un manque à gagner important dans leurs activités et par conséquent, une perte énorme au plan national.  Et c’est de cette manière qu’on gouverne un pays M. Wade ? De qui se moque t-on à la fin ? Votre déclaration devant l’Assemblée Nationale est en quelque sorte un aveu d’impuissance et d’incapacité de votre part à régler le problème de l’électricité. A défaut de nous formuler des propositions claires pour mettre fin aux coupures infernales d’électricité, veuillez avoir la courtoisie de rendre le tablier M. Le Super Ministre, le plus intelligent de tous les sénégalais (Wade Père dixit). 

 Ce fichier joint qui établit le plan de délestage fait reculer le sénégal de 30 ans en arrière. Quelle honte !

LA FIN DES DELESTAGES POUR QUAND? dans Liens pdf plandedelestage.pdf

Dans :
Par yafafleurs
Le 15 novembre, 2010
A 10:40
Commentaires : 8
 

8 Commentaires

  1.  
    Modou Moudou
    Modou Moudou écrit:

    waway deuguite, deugueur weur, il est urgent de faire quelque chose

  2.  
    Anonyme
    Anonyme écrit:

    Et ça reprend de plus belle. Pas une seule journée sans que l’on nous prive d’électricité. Et cela, jusqu’à quand M. Karim Wade? N’est-ce pas que vous étiez sensé apporter la solution à ce problème?

  3.  
    admin
    admin écrit:

    Wahahahaaaaaaa, Il est où ZORRO, l’homme le plus beau le plus intelligent, le fils de son père

  4.  
    bakayoko
    bakayoko écrit:

    hummm, c’est pas pour maintenant

  5.  
    Anonyme
    Anonyme écrit:

    On parle souvent des délestages mais il faut aussi rajouter à cela, les coupures d’eau.
    Franchement y’en a marre.

    Où est le super ministre qui semble être me meilleur de la société sénégalaise.

    Aux dernières nouvelles, Monsieur 15% à jeter l’éponge. Maintenant qu’attends son Père et Prési pour réaménager une énième fois son pseudo gouvernement ou c’est plutot la politique de la chaise musicale.

    WADE père du SOPI SAPI GUA NIOU SOF GUA Té DOGALI GUANIOU

  6.  
    admin
    admin écrit:

    J’ai honte d’être sénagalais, j’ai honte de voir comment notre pays recule.

    Meme la Gambie va nous dépasser apres le burkina etc.

    Nous devons être au meme niveau que l’Erythrée.

  7.  
    pisco boy
    pisco boy écrit:

    Le mouvement des Imams doit être répercuté au niveau national.

    Il faudrait que tous les foyers refusent de payer leur facture et se mettent prêts à affronter qui défiera leur mouvement.

    L’ancien militaire qui s’est immolé par le feu a donné de sa vie pour que les autres puissent être écoutés.

    Alors, il ne faudrait pas laisser cette action nulle.

    Le sénégal compte le plus de mort par immolation et rien ne bouge.

  8.  
    Yacine
    Yacine écrit:

    C’est une vraie honte de voir qu’au sénégal on met en place un plan de délestage.

    Thieuy liiiiiiiiiiiii kouko wakh sa mame seuyi, akh koukoy goungué
    wahahahahaa

Répondre

 
 

Parler l'anglais en Martinique |
La Lorraine d'hier et d'auj... |
La Boite qui Mijote |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alain Daumer
| lespimoussessigneurs
| Mad'moiselleX